Evènement partenaire

Jean-Pierre Lamic dédie quelques lignes à L’ANCEF dans son ouvrage Écotourisme et tourisme solidaire : 35 ans à la rencontre de l’autre.

ecotourisme-et-tourisme-solidaire-35-ans-a-la-rencontre-de-l-autre.jpg

Depuis plus de 35 ans Jean-Pierre Lamic silionne le monde pour faire découvrir un tourisme durable et écoresponsable.

C’est ainsi qu’il a su proposer des circuits inédits dans de nombreux pays: Grèce, Italie,  Cuba,  Équateur, Mexique, Croatie, etc.

Au cours de ses expériences Monsieur Lamic n’a pas délaissé le territoire français et a œuvré comme moniteur de ski et accompagnateur en montagne dans les Alpes et les Cévennes.

Titulaire d’un diplôme Tourisme développement local et d’un Master en relations interculturelles, il est l’auteur des plusieurs ouvrages de référence dans le domaine de l’écotourisme : « Tourisme durable, utopie ou réalité ? ». Éditions l’Harmattan, avril 2008, et de « Sports d’hiver durables : les pistes du possible », Éditions Yves Michel.

L’équipe de L’ANCEF a eu la belle surprise de découvrir ces quelques lignes sur la structure et son histoire dans le dernier ouvrage de Jean-Pierre Lamic (29 mai 2018) Écotourisme et tourisme solidaire : 35 ans à la rencontre de l’Autre. Kalo Taxidi Editions.

L’auteur relate l’histoire qui l’a mené à la création d’une association avec Fabrice Apère, accompagnateur en montagne et à leur adhésion à L’ANCEF, dans le chapitre 1994 - 1997 : implantation territoriale en Vanoise et adhésion à L’ANCEF

«  Pour obtenir un agrément de tourisme, obligatoire depuis l’instauration de la loi N° 92-645 du 13 juillet 1992 fixant les conditions d’exercice des activités relatives à l’organisation et à la vente de voyages ou de séjours, nos nombreuses démarches nous conduisirent vers l’Association Nationale des Centres Écoles et Foyers de ski de fond (l’ANCEF), dont notre structure devint membre adhérent.

 Elle a été rebaptisée aujourd’hui : Fédération pour le Développement des Sports et du Tourisme en Montagne (FDSTM), même si le sigle originel est toujours utilisé, et l’adresse du siège sise à Grenoble demeure inchangée.

À sa création en 1971 à Autrans (Vercors), l’ANCEF agissait pour la promotion du ski de fond sur le territoire national. Ce fut ainsi la première organisation fédératrice spécifique à cette activité, à se mettre en place en France dans les territoires de moyenne montagne.

Depuis son origine, la fédération contribue au développement d’un tourisme respectueux de l’environnement, intégré à l’économie locale.

Son évolution actuelle se fait naturellement vers le développement du sport de pleine nature. En clair, cette structure représente l’un des tout premiers acteurs de l’écotourisme en France, sans que cette terminologie n’ait jamais figuré dans la communication établie par cet organisme au cours de ses nombreuses années d’existence…

À l’époque où notre association en était membre, nous côtoyions des structures telles que  La Burle (Ardèche), L’Échaillon (Névache), La Maison de Gaudissard (Molines en Queyras), etc.

Le réseau regroupait une quarantaine de structures adhérentes, et éditait un catalogue regroupant les offres de chacune d’entre-elles.

L’ensemble des véritables pionniers de l’écotourisme en France, en dehors des espaces protégés, y figuraient… ».

Un grand merci à Monsieur Lamic et à bientôt pour notre prochain rendez-vous sur le salon de l'Ecotourisme qui se tiendra à Grenoble 1er et le 2 décembre.  

 

Retour à la liste des actualités