Sorties en montagnes

Secours en Montagne : le principe de gratuité en France, toujours d'actualité ?

PGHM-H145-pecchi-airbus.jpg

En principe, les secours en montagne sont gratuits sur tout le territoire français. Aujourd’hui, avec le développement du tourisme en montagne et l’augmentation des pratiquants sur les territoires, l’Etat ne peut plus assurer seul ses missions de sauvetage. En effet, avec la multiplication des interventions, les communes, qui ont la responsabilité de cette mission, doivent faire appel à des prestataires de service qui facturent au prix fort leurs sauvetages. Dans ces cas-là, la commune peut demander le remboursement de ses frais à la victime.

De plus, le principe de gratuité des secours ne s’applique que sur l’espace public, c’est-à-dire, cela ne concerne pas les domaines privés tels que les stations de ski et autres territoires privatisés pour l’organisation d’activités en montagne. A cela s’ajoute un flou et de nombreuses interprétations concernant les zones dites hors-piste quand elles sont à proximité des domaines privés.

Enfin, le principe de gratuité est mis à mal par le contexte de l’accident. En effet, la commune peut demander le remboursement des frais si les victimes n’ont pas pris en considération les conditions météorologiques et les avertissements des autorités, si les victimes ont eu un comportement dangereux qui a mis en péril les sauveteurs et si les victimes se trouvaient dans une zone interdite d’accès.

Ainsi, avec tous ces éléments, les pratiquants de la montagne et de la nature ont un intérêt certain à se couvrir avec une assurance adéquate car un accident, même léger, peut avoir de lourdes conséquences sur leur porte-monnaie. Pour rappel, une intervention avec un hélicoptère peut coûter aux alentours de 3500 € mais selon les circonstances et le temps d’intervention, la note peut s’envoler !

Retour à la liste des actualités